Un p’tit nouveau ….Quid du jus de pommes ou « pommes pressées »

Actualités

Un p’tit nouveau ….Quid du jus de pommes ou « pommes pressées »

L’histoire :

Nous avons planté les vergers il y a 18 ans dans le but de diversifier l’activité de la ferme.

Très rapidement mes parents ont décidé de presser une partie de nos pommes pour faire notre propre jus. Ils ont choisi de collaborer avec la reinette verte. Une association locale, dans le perche, qui presse les pommes de manière artisanale. Pressage (à l’ancienne) dans des toiles de jute. La reinette verte à évolué et s’est modernisée progressivement (systèmes de filtration, pasteurisation, ligne d’embouteillage, étiquetage…) tout en gardant la méthode de pressage traditionnelle qui donne cette spécificité au jus. En reprenant l’activité il a deux ans j’ai donc pu facilement augmenter la production et diversifier notre gamme de produits (jus pommes-fraises, pommes-framboises, et pétillant de pommes).

La production :

Les vergers était jusqu’à présent en production dite « raisonnée » c’est-à-dire que nous avons développé la lutte insecticide intégrée (des insectes qui mangent d’autres insectes), la diminution significative des doses de traitement et l’utilisation au maximum de produits autorisés en agriculture biologique, la tonte de l’herbe par un troupeau de mouton dans le verger, pollinisation grâce à des ruches d’abeilles, irrigation par goutte à goutte enterré pour limiter l’évaporation, etc…

Aujourd’hui nous passons à l’étape supérieure et démarrons la conversion de nos verger en BIO ! C’est à dire que pendant trois ans, la production sera biologique mais le label BIO ne sera obtenu qu’a l’issue des 3 années de conversion.

La récolte à lieu d’octobre à décembre et le pressage se fait le lendemain de la récolte pour préserver au maximum la fraicheur des pommes.

Les pommes sont lavées, triées, puis broyées. Les pommes broyées sont disposées sur des toiles de jute que l’on referme et superpose les unes aux autres pour former ce que l’on appelle une motte (cf photo). La motte est pressée ensuite, pour en extraire le jus. Le jus est décanté en cuve avant d’être « flash-pasteurisé » et embouteillé. Rien n’est ajouté, rien n’est retiré !

L’utilisation de pommes de qualité, respectueuses de l’environnement, et d’une méthode de production artisanale donne à notre jus ce goût incomparable aux autres !

Bonne dégustation.

Charles